Conseil des Directeurs Médias du Québec
Menu
E

Enjeux des médias

Entrevues

Geneviève Marchand

Directrice de comptes – achats numériques
Cossette

Geneviève Marchand

Comment avez-vous découvert la possibilité de faire carrière dans le domaine média?

J’ai eu un bref aperçu de l’industrie lors de mon certificat en publicité à l’Université de Montréal, puis j’ai été emballée par des discussions avec des gens du milieu qui me décrivaient les différentes facettes du travail en agence dont le média.

À quel point votre parcours académique a joué un rôle dans votre décision de joindre les rangs média?

Le survol média lors de mes études a certainement aiguillé ma curiosité pour cette industrie. Je voulais assurément travailler dans ce milieu dynamique mais j’étais incertaine de l’angle professionnel que j'étais pour prendre.

Quels sont les atouts nécessaires pour faire carrière à titre d’acheteur média?

Il faut d'abord être passionné par les médias en général et aimer la négociation et les relations interpersonnelles. Il faut favoriser le travail d’équipe, être curieux et avoir la soif d’apprendre dans un environnement en constante évolution.

Avant tout, qu'est-ce qui vous fascine dans l'univers des médias?

Il nous permet de se dépasser et développer notre créativité. Le consommateur modifie ses habitudes médias et il est très stimulant d’être à l’avant-scène pour observer la transformation des médias traditionnels vers le digital. La multiplication des points de contacts est au cœur de nos préoccupations.

Quels sont les défis média que vous anticipez au cours des prochaines années?

Les achats médias numériques évoluent rapidement. Le programmatique sera le noyau central de toutes stratégies. Rejoindre efficacement le consommateur en utilisant les technologies offertes et l’analyse des résultats.

Jean-François Bourdeau

Directeur recherche média
Touché!PHD

​—

Jean-François Bourdeau

Comment avez-vous découvert la possibilité de faire carrière dans le domaine média? 

En travaillant dans un domaine qui touche souvent le média (sondages). Ça me démangeait de comprendre le processus de planification et de décision de campagnes publicitaires, de flirter avec l’intelligence derrière une communication de marque.  

À quel point votre parcours académique a joué un rôle dans votre décision de joindre les rangs média? 

Lors de mon DESS en comm-marketing, j’ai été charmé par le cours sur les médias, de voir que, au-delà de la création, le média joue un rôle crucial dans le succès ou l’insuccès d’une campagne.

Quels sont les atouts nécessaires pour faire carrière à titre d’analyste en recherche média? 

La curiosité (vouloir comprendre le pourquoi des choses), l'esprit critique (se méfier des gourous car il est important de remettre en question ce que l’on voit ou entend) et la capacité à synthétiser (structurer et présenter des idées de façon claire).

Avant tout, qu'est-ce qui vous fascine dans l'univers des médias?

La dynamique. C’est un monde en perpétuel changement. Les médias influencent le comportement des consommateurs et le comportement des consommateurs influence les médias. En média, la routine n’existe pas.

Quels sont les défis média que vous anticipez au cours des prochaines années?

La mesure; il n’existe pas de source unique de mesures. Big data et la gestion des données personnelles; jusqu’où le média peut-il se servir d’informations privées de plus en plus publiques des consommateurs ?

Louis-Philippe Charland

Directeur de compte
Mediacom

​—

Louis-Philippe Charland

Comment avez-vous découvert la possibilité de faire carrière dans le domaine média? 

Tout à fait par hasard ! À la base, je voulais faire de la création, comme tout le monde sortant de l’université et voulant faire de la pub, et ma première opportunité de mettre un pied en agence fut du côté média. J’y suis depuis les 6 dernières années !

À quel point votre parcours académique a joué un rôle dans votre décision de joindre les rangs média?

Mon Baccalauréat en Administration des Affaires des HEC, spécialisation en marketing, n’a pas joué un grand rôle dans ma décision de carrière en média, cependant, certains apprentissages sont encore très bénéfiques.

Quels sont les atouts nécessaires pour faire carrière à titre de stratège média?

La curiosité est selon moi l’atout le plus important pour être stratège média. En effet, être curieux permet de toujours vouloir en savoir plus sur les consommateurs, les marques, les nouvelles technologies et les nouveautés dans l’industrie.

Avant tout, qu'est-ce qui vous fascine dans l'univers des médias?

La créativité média est ce qui me fascine le plus. Année après année, l’industrie du média au Québec amène le média ailleurs en l’enrichissant, le modifiant, le réinventant. Les possibilités de réinventer le média sont infinies, ce qui rend notre profession encore plus excitante.

Quels sont les défis média que vous anticipez au cours des prochaines années?

Les agences média devront être de plus en plus agiles. Avec le « Big Data » et les achats programmatiques, les agences devront être capables d’optimiser leurs recommandations média presque en temps réel pour assurer une pertinence accrue des campagnes/plateformes de leur client et ce, pour tous les médias.

Valérie Jolivet

Stratégie média
Bleublancrouge Média

—​

Valerie Jolivet

Comment avez-vous découvert la possibilité de faire carrière dans le domaine média? 

Une opportunité s’est présentée à moi et j’ai sauté à pieds joints dedans. Nous avions effleuré le domaine du média lors de mon baccalauréat en communication-marketing, mais je n’avais pas réalisé toutes les possibilités offertes dans les différentes agences.

À quel point votre parcours académique a joué un rôle dans votre décision de joindre les rangs média?

Mon seul cours sur le média m’a plus effrayé que d’autres choses, avec tous les calculs de PEBs que j’ai dû faire. Notre profession n’est pas claire pour la majorité des universitaires, qui pensent que travailler en agence est de travailler dans une agence de création. Cependant, il est certain que mes cours m’ont donnée plusieurs atouts et dotée d’une vision globale du marketing. 

Quels sont les atouts nécessaires pour faire carrière à titre de stratège média?

De la rigueur pour bâtir des plans médias solides, de la créativité pour sortir des sentiers battus, une bonne tête stratégique pour analyser et interpréter, la capacité de travailler en équipe et finalement, beaucoup de curiosité pour rester à l’affut des nouveautés dans un domaine constamment en mouvance. 

Avant tout, qu'est-ce qui vous fascine dans l'univers des médias?

Travailler sur plusieurs clients qui ont tous des défis différents me motive à me dépasser. Mais surtout, c’est la possibilité d’allier à tous les jours créativité, stratégie en lien avec la mesure des résultats. J'aime contribuer à faire la différence sur un résultat d'affaires pour un projet sur lequel j'ai été mandatée. Rien de plus valorisant.

Quels sont les défis média que vous anticipez au cours des prochaines années?

Les habitudes de consommation des consommateurs sont fragmentées et oui, il faut que les annonceurs se démarquent. Que ce soit par le marketing de contenu, l’achat programmatique qui tend vers le « multiplateforme », l’adoption des nouvelles technologies telles que la réalité virtuelle, la robotique ou même l’intelligence artificielle, il y a plusieurs opportunités qui s’offrent pour les annonceurs dans les prochaines années. La clé consiste à développer des expériences de marque pertinentes, percutantes et stratégiques dans un contexte où l'attention des consommateur est de plus en plus difficile à mériter.

Marie-Christine Côté

Stratège média
OMD

​—

Marie-Christine Côté

Comment avez-vous découvert la possibilité de faire carrière dans le domaine média?

Durant l’université, j’ai participé à des compétitions académiques en marketing qui m’ont permis de rencontrer des professionnels du média et de pouvoir échanger avec eux sur leurs rôles ainsi que les opportunités du domaine.

À quel point votre parcours académique a joué un rôle dans votre décision de joindre les rangs média?

J’ai fait mes études universitaires en administration au HEC Montréal. Les apprentissages acquis durant ces années m’ont permis de renforcer mon esprit analytique et stratégique. Le domaine du média est très similaire à savoir qu’il faut comprendre la réalité du client afin de pouvoir mettre en place des stratégies médias adaptées à leurs objectifs d’affaires.

Quels sont les atouts nécessaires pour faire carrière à titre de spécialiste en médias de performance?

Repousser le statu quo en faisant preuve de curiosité mais surtout de persévérance. Être capable de vulgariser les chiffres et tout le « data » auquel nous avons accès pour en faire ressortir une histoire ou un insight, ce qui demande beaucoup de pratique.

Avant tout, qu'est-ce qui vous fascine dans l'univers des médias?

D’avoir la chance de travailler avec plusieurs clients qui ont des réalités d’affaires complètement différentes est une source de motivation indéniable. De plus, d’un point de vue innovation, le média numérique est en constante évolution et les possibilités sont infinies.

Quels sont les défis média que vous anticipez au cours des prochaines années?

Auparavant, il fallait attendre que le consommateur soit prêt à la technologie avant de lancer une campagne innovatrice. Aujourd’hui, le défi revient aux entreprises et agences d’être capables d’adapter leurs moyens de communication au mode de vie des gens qui évolue de manière fulgurante. La rapidité de prise de décision et d’exécution devient clé.

Profils

Acheteur média :
La négociation


L'acheteur média a pour mission de maximiser l'impact d'une campagne publicitaire. Quel que soit le support retenu, l'acheteur doit toujours se soucier d'obtenir le meilleur rapport qualité-prix. Il doit avoir une connaissance approfondie des médias ainsi qu’une bonne analyse de ce qui fonctionne auprès de la cible visée. L’acheteur prend ensuite contact avec divers interlocuteurs avec qui il va négocier en fonction du budget mis à sa disposition.

+

Planificateur média :
La stratégie


Le planificateur média établit une stratégie de diffusion en cohérence avec le public visé et l'objectif de l'annonceur. Son rôle est d'optimiser l'impact de la campagne en communiquant au bon endroit, au bon moment. Il détermine ainsi le support, l'horaire, la fréquence et la durée du message publicitaire. Il agit d’abord comme chef d’orchestre en charge d’assurer le bon fonctionnement de toutes les composantes médias impliquées au plan.

+

Spécialiste en achat média à la performance : L’optimisation


Le spécialiste en achat média à la performance est responsable de l’optimisation en temps réel des opérations média à la performance pour différents types de comptes. Il gère les achats de mots-clés sur différents moteurs de recherche en plus d'effectuer l'achat de bannières à la performance. Le travail se fait en étroite collaboration avec les autres spécialistes en achat média à la performance ainsi que les spécialistes en référencement et web analytique.  

+

Analyste média :
La recherche


L’analyste média est principalement responsable de la manipulation et l'interprétation des données, de la formulation des rapports et des recommandations fondées sur les conclusions obtenues au cours d'analyses utilisant diverses bases de données et sources reliées à l'univers des médias. Pour accomplir ces tâches, l’analyste média travaille avec les bases de données mises à sa disposition. Il présente fréquemment ses conclusions et ses recommandations aux différents départements de l'agence.

+